Terrine aux noix

Terrine aux noix ©La Table Verte

Je n’ai pas réussi à vous proposer 2 menus de fêtes avant Noël, comme je l’avais annoncé, alors je me rattrape avec une idée de plat principal : une terrine aux noix. Coupée en tranches, elle peut se servir comme une viande, arrosée de sauce aux échalotes et accompagnée de fèves cuisinées. Je dois avouer qu’à mon grand étonnement, ma version noix-poireau-champignon a particulièrement plu à ma famille auvergnate (et donc viandarde!) lors du réveillon de Noël !! Par ailleurs, comme je l’explique dans mes Variantes & Astuces, on peut mettre un peu tout ce qu’on veut, et surtout ce que l’on a dans son placard, dans ce genre de terrine. Alors si vous n’avez pas tout à fait tous les ingrédients, vous pouvez les remplacer par des produits à la texture similaire… En tout cas, je vous souhaite un bon réveillon et vous dit à l’année prochaine !

Ingrédients :

1 poireau
1 oignon
Huile d’olive
1 CS de persil haché
1/2 cube de bouillon de légumes
100ml de vin blanc sec
200g de noix décortiquées
150g de noix de cajou
170g de mie de pain ou de chapelure

Recette :

– Hacher le poireau et l’oignon en petits morceaux. Dans une sauteuse, les faire revenir dans 2 CS d’huile d’olive pendant 5 minutes. Puis laisser fondre à couvert pendant 10 minutes, en mélangeant de temps en temps.
– Préchauffer le four à 180°C.
– Préparer 250ml de bouillon de légumes.
– Hacher les noix en petits morceaux, sans les mixer complètement. L’idéal étant d’obtenir des morceaux de 3 ou 4mm de diamètre pour être sûr que la terrine se tiendra bien.
– Verser le bouillon de légumes dans la sauteuse avec le poireau et l’oignon. Ajouter le vin, les noix puis la mie de pain émiettée.
– Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte.
– Verser dans un moule à cake anti-adhésif. Bien tasser et enfourner pour 40-45 minutes.

Cette terrine peut se décliner à l’infini : vous pouvez remplacer les noix par des graines de tournesol, des noisettes ou des amandes. Une branche de céleri ou bien des champignons peuvent se substituer ou s’ajouter au poireau. L’essentiel est d’obtenir une pâte qui se tient !

..::.::..

7 Commentaires

  1. Une délicieuse terrine qui peut faire « fourre tout » et séduire les amoureux de la viande, je dis banco!

  2. Flo dit :

    Alors là bravo! Réussir à séduire des auvergnats, ce n’est pas rien 😉
    Cette terrine a l’air très sympathique. A essayer absolument, surtout que c’est le genre de plat dont je raffole quand il fait si froid!
    Merci de ton commentaire sur mon blog, qui, du coup, m’a permis de découvrir le tien.

  3. Coralie dit :

    Merci d’être passée Flo ! 🙂

  4. […] Une terrine aux noix  […]

  5. […] avec des haricots ou des lentilles… J’aurais dû rester sur mes valeurs sûres : le rôti de noix et le tofu au vin blanc ! Donc, maintenant que nous sommes en 2012 (Meilleurs voeux à tous […]

  6. […] sommes allés à Paris chez mes propres parents où pour le repas de Noël, j’ai fait cette chose-là qui était franchement à tomber. Pour Noël, j’ai eu des sous, SWTOR (qui nuit gravement à […]

  7. […] D’où le très petit nombre de recettes de Noël sur ce blog. Il y avait quand même cette terrine aux noix, ce tofu au vin blanc et ses pommes duchesse, et puis cette soupe marron-céleri qui pouvaient […]

Laisser un commentaire