Haricots de mer, tomate, ail, olive

Plutôt habituée à cuisiner la dulse, le wakame ou les nori, j’étais un peu plus hésitante avec les haricots de mer, sûrement à cause de leur aspect et du fait qu’on les consomme entiers, et non pas hachés et mélangés à d’autres aliments. Le livre « Cuisiner les algues » de Laure Kié que l’ont m’a offert récemment (merci Alison & Marie !) m’a convaincu d’en acheter et de goûter ! Première tentative, avec de la tomate, un peu d’ail et quelques olives (la recette du livre se fait avec des câpres à la place des olives)… Pas mal du tout finalement ! En petites portions par contre : je les ai servis avec des pommes de terre grenailles et une part de quiche soufflée au chèvre et aux cives.

Ingrédients :

Pour 2 personnes
150g de haricots de mer
1 grosse tomates
1 gousse d’ail
10 olives noires dénoyautées
Huile d’olive

Recette :

– Rincer longuement les haricots de mer à l’eau claire et les égoutter
– Presser la gousse d’ail
– Couper la tomate en petits cubes
– Couper les olives en rondelles
– Chauffer 1 CS d’huile dans une poêle et faire mijoter l’ail, la tomate et les olives environ 5 minutes.
– Ajouter les haricots de mer et laisser mijoter encore 5 minutes.

..::.::..

4 Commentaires

  1. Je me demande quel goût ça a… En tous cas, c’est plein de minéraux !
    Bizzz

  2. En même temps, les algues, ça n’a jamais une tête ultra appétissante ^^ L’autre jour, j’ai débarqué au boulot avec une salade de wakame, on m’a regardée un peu bizarrement ^^°
    Ceci dit, les haricots de mer, je n’y ai jamais goûté !

  3. Coralie dit :

    Les haricots de mer ont une texture plus épaisse et plus gluante en fait. Mais une fois cuits, en bouche on a l’impression de manger un mélange de haricot et de tagliatelle ! Pour ta salade, je compatis ! C’est vrai qu’en dehors des makis et des soupes miso, la plupart des gens ne mangent pas d’algues…

  4. m laure dit :

    c’est marrant j’en ai mangé ce soir dans une assiette froide et à l’odeur j’ai eu tout de suite l’idée d’y ajouter des câpres…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.