Recettes éthiopiennes : injera, mesir wat, iab et salade de tomates

Ce soir vous avez pu me voir dans 100% Mag sur M6 dans le cadre d’un reportage sur la cuisine éthiopienne. Conviviale et savoureuse, la gastronomie de l’Ethiopie mérite d’être connue, d’autant plus que nombre de ses spécialités sont végétariennes ! Je vous encourage vivement à aller dîner dans un restaurant éthiopien. Il y en a plusieurs à Paris et tous proposent un menu végétarien.

Ne faisant pas partie de ceux qui rêvent de passer à la TV, je n’étais pas vraiment partante au début mais mon entourage a su me convaincre. 🙂 Quatre heures de tournage ont été nécessaires pour ces quelques secondes de diffusion au final, mais je suis contente de l’avoir fait ; même si c’est dur de se voir à l’écran !!

Pour l’occasion, on m’a demandé d’essayer de réaliser une injera ainsi que des accompagnements typiques et faciles à réaliser. Vous pouvez regarder la vidéo ici et voici les recettes en question :

INJERA :

L’injera, c’est un peu le pain éthiopien, sous la forme d’une grande crêpe à base de farine de teff. Elle accompagne tous les repas et sert même de couverts : les éthiopiens déposent différentes préparations sur l’injera et se servent de la crêpe pour les manger, bouchées par bouchée, avec leurs mains !
Lorsque j’ai accepté de participer au reportage de 100% Mag sur la cuisine éthiopienne, je n’avais jamais fait d’injera. Je me suis dit qu’une crêpe, ce n’était pas bien difficile à faire donc j’ai fini par accepter. Mais réussir une injera n’est pas si simple ! L’injera doit son petit goût particulier à la fermentation que doit subir sa pâte avant la cuisson. Il faut donc préparer la pâte au moins 24h avant la cuisson et la fermentation peut être un peu aléatoire… sûrement à cause de la chaleur plus ou moins importante de la pièce. Mes premières injera ne sont pas aussi belles, souples et régulières qu’au restaurant mais niveau goût, elles sont top !

Ingrédients :

500g farine de teff Moulin d’Amhara (on en trouve chez Naturalia)
1 sachet de levure sèche
Eau

Recette :

– Mélanger la levure boulangère à 2 CS d’eau chaude.
– Ajouter 375g farine et mélanger.
– Puis ajouter 500ml d’eau.
– Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte bien lisse et laisser reposer 24 à 48h.

Le lendemain :
– Verser la farine restante dans un saladier.
– Faire bouillir 150ml d’eau et verser sur la farine. Mélanger et laisser reposer 5 minutes.
– Incorporer à la pâte fermentée. Ajouter 165ml d’eau et mélanger.
– Laisser reposer 1 h.
– Faire chauffer une crêpière anti-adhésive.
– Verser une louche de pâte. Couvrir la poêle dès l’apparition des premières bulles et laisser cuire 5 minutes.
– Déposer la galette sur une grande assiette et poursuivre avec les autres galettes.

Le teff est une céréale très ancienne qui pousse en Ethiopienne depuis environ 6000 an. Elle est riche en fer et en calcium et ne contient pas de gluten. Elle est notamment commercialisée en France par Moulin d’Amhara. En raison de son prix assez élevé en France, vous pouvez la mélanger avec de la farine de sarrasin et de blé. C’est d’ailleurs ce que font la plupart des restaurateurs éthiopiens en France.

..::.::..

MESIR WAT, LE MIJOTE DE LENTILLES A L’ETHIOPIENNE

Ingrédients :

500g de lentilles corail
2 oignons jaunes
2 gousses d’ail
3 CC de gingembre frais émincé
60 ml d’huile d’olive
2 CS de paprika en poudre
2 CC de curcuma en poudre
1 CC de piment de cayenne en poudre
1 litre de bouillon de légumes

Recette :

– Préparer 1 litre de bouillon de légumes.
– Dans un robot-mixer, mixer l’oignon, l’ail et le gingembre avec 1 CS d’eau jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.
– Dans une cocotte, faire chauffer l’huile. Ajouter le curcuma, le paprika et le piment. Mélanger rapidement pendant 30 secondes.
– Ajouter la purée oignon-ail-gingembre et faire sauter sur feu moyen pendant 5 minutes en mélangeant régulièrement.
– Rincer les lentilles et les ajouter à la cocotte avec le bouillon de légumes. Laisser cuire 20 minutes à couvert. Prolonger la cuisson à découvert si l’eau n’est pas complétement absorbée. Les lentilles doivent être très tendres et s’écraser.

..::.::..

IAB, LE COTTAGE CHEESE A L’ETHIOPIENNE

Le Iab est un fromage frais citronné que l’on peut réaliser avec du cottage cheese. Sa fraicheur vient adoucir agréablement les épices des plats éthiopiens. Idéal pour déguster un assortiment de plats sur une injera !

Ingrédients :

300g de cottage cheese ou de fromage frais
3CS de jus de citron
Sel et poivre
Facultatif : 3 CS de yaourt nature

..::.::..

SALADE DE TOMATES A L’ETHIOPIENNE

Ingrédients :

4 tomates
1 piment vert
1/2 oignon rouge
2 CS de jus de citron
Huile d’olive
Berbéré ou paprika (facultatif)
Sel, poivre

Recette :

– Couper les tomates en cubes. Émincer le piment vert et l’oignon. Mélanger le tout dans un saladier.
– Arroser de jus de citron et d’un filet d’huile d’olive.
– Saupoudrer de berbéré ou de paprika.
– Saler et poivrer.

Rendez-vous sur Hellocoton !

..::.::..

37 Commentaires

  1. agnès dit :

    Super !
    je suis justement tombée par hasard sur le reportage et j’ai trouvé ça super appétissant ^^ si j’avais su que c’était toi !!!
    je l’ajoute de suite à la to-cook-list 😉

  2. Ce petit reportage m’avait bien ouvert l’appétit…et rassure-toi, tu été superbe à la télévision!
    Je suis dans l’attente aussi de voir le résultat quand je passerai dans l’émission, d’ailleurs cela a mis combien de temps pour toi entre le tournage et la diffusion?
    Bonne soirée
    Bises

  3. Coralie dit :

    @Agnès : c’est marrant que tu m’aies vue ! Tu me diras ce que tu en penses ? Sinon teste en resto, c’est vraiment chouette la cuisine éthiopienne 🙂

    @Laura Cookie : merci 🙂 On est toujours plus dur quand il s’agit de soi ! Le tournage avait eu lieu deux mois avant la diffusion. Tu as fait quoi comme recettes toi ?

  4. C’est super intéressant ! Je ne connais pas du tout la cuisine éthopienne, mais je sais qu’il y a un resto éthiopien juste à côté d’un resto que j’adore à Paris mais forcément, je vais toujours au resto que j’adore et jamais à l’éthopien huhu ^^ » Mais je viens de regarder a vidéo sur le site de M6, et puis je vois toutes tes recettes là, ça donne vraiment envie !

  5. La fourmi dit :

    Quelle belle assiette ! C’est une cuisine que je ne connais pas du tout. Tu me donnes envie de la découvrir. Pfff, je ne sais pas quand j’en aurais l’occasion, pas de voyage à Paris prévu avant longtemps pour moi !

  6. Ayla dit :

    Wouah trop chouette! Je ne regarde jamais cette émission mais ce reportage était instructif et après avoir déjà lorgé sur la farine de teff précédemment (grâce à une de tes recettes), tu m’as inspiré l’envie d’essager! Merci 😉

  7. Coralie dit :

    @Lili, La fourmi, Ayla : je suis ravie que ça vous donne envie ! J’espère que vous aurez l’occasion de goûter 🙂

  8. mamapasta dit :

    étudiante, j’étais à deux pas du restau éthiopien du XIIIème à Paris….Les injeras faisaient 60 cm de diamètre dans mes( lointains) souvenirs….Il faut savoir qu’il y a beaucoup de chrétiens en ethopie et qu’ils font le carême totalement vegetalien…d’ou les recetes qui vont bien!

  9. Coralie dit :

    @mamapasta : ce restaurant existe toujours il me semble mais je n’y suis jamais allée et effectivement dans les restaurants, les crêpes sont très grandes. Mais à la maison on peut en faire avec sa petite crépière et sur le gaz pour un meilleur resultat… J’avais expliqué tout ça dans le reportage ainsi que le fait que de nombreux éthiopiens mangent végéta*ien pour des raisons religieuses, mais ça n’a pas été gardé au montage !

  10. bressy dit :

    recette de l’injera à tester

  11. Frederic dit :

    Chère amie,
    Merci pour votre recette de l’Injera. Je vais l’essayer! J’ai passé 1 an en Ethiopie en 1984-85, et depuis je crois connaitre a peu près tous les restau ethiopiens de Paris, mais aussi un à Marseille, 1 à Londres, 1 à Montréal, et depuis 15 Jours, 1 à Rome! Un petit truc: pour le fromage (prononcer « Aillpe), on trouve en France (pas partout) quelque chose qui remplace très bien: la Brousse Fraiche. C’est ce qui ressemble le plus à l’original, à mon avis.
    Bonne continuation à vous!
    Frédéric

  12. Graziella dit :

    Un très grand merci pour vos recettes… de retour de vacances,je cherchais justement à réaliser quelques plats de cette cuisine éthiopienne si délicieuse et que je viens juste de découvrir dans un restaurant fabuleux à Paris « le Godjo » dans le 5ième… une adresse à vraiment retenir, pour l’accueil charmant et les plats épicés tellement originaux et exquis… j’ignorais absolument tout de cette cuisine si conviviale et dès mon retour je n’ai qu’un seul objectif… la faire découvrir à mes proches. Encore merci!

  13. Lamash dit :

    Merci pour cette recette de l’Injera ! Est-il possible de la faire sans teff ? c-a-d farine de blé et sarrazin ? (que faut-il ajouter d’autre ?)

  14. gilles dit :

    osez la cuisine éthiopienne, je l’ai gouté dans un restaurant à Addis abeba et ce fut une découverte agréable sans oublier le coté convivial

  15. Ôna dit :

    Voilà le billet qui me motive en beauté car j’adore la cuisine éthiopienne. Un gros merci (pu qu’à trouver la farine de teff, moi..!) 🙂

  16. Coralie dit :

    Merci pour ton passage ici ! Et pour la farine de teff, on n’en trouve au Naturalia de Jourdain en général. À bientôt !

  17. […] étals, par des épinards. Ces pois cassés jaunes épicés peuvent se déguster sur les fameuses injera ou en accompagnement de vos plats végétariens de céréales / […]

  18. cambrasil dit :

    Super! j’avais vu le reportage et je vous ai cherché sur le web pour retrouver la recette de l’injera et voir vos autres recettes. Je vais tester le plat ethiopien et tester d’autres de vos recettes.

    Bonne journée

  19. EMERALD dit :

    ***Décidément sur les site de cuisine végé on trouve peu d’hommes, alors voilà je m’y mets çà fera un de plus 😉 Je fais un essai sans gluten depuis 1 mois, et comme çà me diminue les prises de médicaments, j’explore les recettes sans gluten 100% végétales uniquement ou alors je les transforme pour qu’elles le deviennent. Merci pour cette belle et bonne recette! Plus qu’à chercher du teff dans le Morbihan…

  20. Coralie dit :

    @Emerald : c’est vrai que les blogs culinaires, végé ou pas, sont essentiellement féminins ! La farine de teff est parfaite pour les allergiques au gluten. Si vous n’en trouvez pas dans votre magasin bio, essayez chez Auchan, visiblement ils en vendent et elle est bio : http://mieux-vivre.auchan.fr/farine-de-teff-bio.html

  21. EMERALD dit :

    Merci Coralie,
    Je vais en acheter sur internet car il n’y en a pas dans la Biocoop. Je vais quand même leur demander s’ils peuvent en commander. Une fois j’ai trouvé des paquets de graines de Teff, c’était dans « l’espace bio » (c’est séparé du supermarché) du Leclerc de Pont L’Abbé en Finistère.
    Véganement,
    Emerald

  22. Emilie Deb dit :

    Merci pour ces recettes! J’adore la cuisine éthiopienne depuis toute petite et je vais depuis longtemps au restaurant Addis Abeba (qui est d’ailleurs également passé dans 100% mag à l’occasion d’un reportage sur les différentes manières de manger). Je rêve depuis quelques années de cuisiner moi-même ce type de plats et grâce à toi je vais enfin pouvoir tenter ma chance ^^ merci encore 🙂

  23. Yoann dit :

    bonsoir, quelqu’un aurait-il la vidéo svp ?

  24. Rachel dit :

    Bonjour Coralie,
    Merci pour cet articles et ces recettes!
    J’ai essayé votre recette d’Injera, en faisant moitié farine de teff, moitié farine de riz, la farine de teff ayant un gout assez fort. Je ne pense pas que ce soit à cause de ce mélange, mais mes injeras … n’en étaient pas! 🙁 Je connais bien la cuisine éthiopienne et là on aurait plutôt dit des crêpes cassantes… Elle n’étaient pas moelleuses et spongieuses comme l’injera, mais ells se cassaient en morceaux, j’ai essayé plusieurs temps et puissances de cuisson. Je ne comprends pas, sauriez-vous où j’aurais pu faire faux?
    Merci d’avance pour votre réponse et belle journée à vous!

  25. Estelles dit :

    Merci beaucoup, ma petite maman est partie cet été et n’a pas eu le temps de m’apprendre le secret de ses merveilleuses recettes éthiopiennes. Je vais pouvoir essayer de recréer ses recettes et essayer me rappeler de bons souvenirs autour de ces fabuleux plats et peut être redonner le sourire à mon père et à ma petite sœur.
    Milles fois merci !

  26. Coralie dit :

    @Estelles : mais de rien ! J’espère que ce plat vous apportera un peu de bonheur ! Courage à vous trois !

  27. Jmb33 dit :

    Bonjour et un grand merci pour vos recettes. J’ai donc essayé des faire des Injeras, plusieurs questions se posent à moi! Quelle quantité exacte de levure de boulanger sèche faut il mettre pour les quantités annoncées plus haut? J’utilise une poêle en fonte, faut il mettre de la matière grasse? La poêle doit elle être très chaude? Voilà, ceci étant, ce que j’ai fait me donne envie de continuer, c’est très bon, en accompagnement de légumes ou fromages… J’ai utilisé tiers farine de sarrasin, tiers farine de riz, tiers farine de millet. Dans l’attente, encore merci.

  28. Bonnetete dit :

    Bonjour à toutes,,

    Je suis venu à vous parce que justement, ayant dîner plusieurs fois dans ce restaurant prèbs du métro glacière, l.idee de reproduire ce type de cuisine me taraude depuis des lustres. Je vous ai donc trouvées sur internet n cherchant comment ce prodige de galette/crêpe, l »‘injira se faisait. Merci donc à Coralie.

    J’ai trouvé la farine de teff au quatrième magasin bio (peivilégiez le supermarché bio car ce n’est pas si courant…). Je m’y met donc ce soir pour invitation demain soir’ je vous dirait.

    Le restaurant est N.toto, rue Nordmann, près de la prIon de la santé. à la lisière du 13 elle et du 14eme.

    Merci 3ncoRe à Coralie qui rend ma vie plus belle.

    Damien ( eh oui, un homme…)

  29. Coralie dit :

    @Bonnetete : je suis surprise de voir le nombre de personnes qui se mettent à cuisiner éthiopien ! C’est chouette ! J’espère que vous aurez aimé ! 🙂

  30. Coralie dit :

    @Jmb33 : désolée pour le délai de réponse ! Alors pour la levure, un sachet de levure sèche pèse 7g en général. C’est la quantité qui est recommandée pour 500g de farine. Dans une poêle en fonte, il faudra sûrement que vous utilisiez un peu d’huile. Pour la chaleur, ça dépend du type de feu. Moi je le règle sur 7 (graduation jusqu’à 12) avec une plaque vitrocéramique. La première crêpe est toujours ratée mais vous permettra d’ajuster la chaleur 😉 je suis ravie de voir que ces galettes vous enthousiasment ! Bonne journée !

  31. Dominique dit :

    Génial les recettes! Petite question: c’est pour combien de personnes les quantités?

  32. Coralie dit :

    @Dominique : De mémoire pour 4 personnes environ.

  33. Dominique dit :

    @Coralie: Merci tout plein! Me réjouis d’essayer.

  34. Carine dit :

    Bonjour,

    pour info il existe aussi un restaurant éthiopien à Toulon ( VAR, 83000), que je viens de teste tout récemment. Je n connaissais pas cette cuisine auparavant, c’est très bon !

  35. juhan dit :

    Bonjour, pas tres ecolo le transport de teff, et naturalia est une chaine tres mitigée sur la vérité quand a leur produits (certisf fausses, pub mensongeres et j’en passe) grand courage aux peuples souffrant de l’inconsience collective

Laisser un commentaire