Pupusas aux haricots rouges (plat du Salvador)

Pupusas aux haricots rouges

Pupusas aux haricots rougesJ’ai découvert les pupusas dans un boui boui près de la plage à Venice Beach, il y a deux ans. Des galettes végétariennes farcies aux haricots, servies avec du spicyslaw et du riz dans un barquette. De la street food trop bonne pour 5$ le tout… J’avais complétement oublié ce plat traditionnel du Salvador jusqu’à ce que je regarde un épisode de l’émission américaine No Reservations, filmée dans le désert américain ce week-end et pleine de « bouffe » mexicaine ! Ca m’a rappelé ce jour où j’ai découvert les pupusas. Il me restait de la masa pour en faire, alors je me suis lancée !
Je n’ai pas pu prendre en photo toutes les étapes de la recette alors je vous invite à regarder cette vidéo pour comprendre comment faire les galettes, sans presse à tortilla.
C’est trop trop bon !!

Où trouver de la masa ?
Vous pouvez acheter de la masa en ligne ici ou ici, ou bien dans l’une des épiceries mexicaines qui se situent à Paris. Le paquet coûte malheureusement beaucoup plus cher qu’au Mexique. Aux USA, j’avais payé mon kilo de farine dans les 2 $…

Farine de maïs nixtamalisée - Maseca

Ingrédients :
Les galettes :
170 g de masa (farine de maïs nixtamalisée => avec de la farine de maïs normale, ça ne marchera pas !)
310 ml d’eau
1/2 CC de sel
La garniture :
200g de haricots rouges cuits
1/2 oignon rouge
1 petite gousse d’ail
50g de tomate
1,5 cm de piment vert doux
1 CS d’huile de tournesol
1/2 CC de paprika
50g de cheddar (la marque Cheezly en propose du végétal)
5 gouttes de tabasco
Sel, poivre
La salade :
150g de chou blanc
40g de carotte
1 CS d’oignon haché
1 cm de piment vert doux
1 CC d’origan séché
1 CS de vinaigre de canne au coco (ou de cidre)
1 CS de vinaigre blanc
1 CC de sucre
1 pincée de sel

Pupusas aux haricots rouges

Recette :

La salade :
– Dans un saladier, mélanger les vinaigres, le sucre et le sel.
– Hacher le chou et l’oignon, râper la carotte et mélanger le tout.
– Couvrir et laisser mariner 2 heures.

La garniture :
– Hacher l’oignon et l’ail. Couper la tomate en cubes et le piment en rondelles.
– Dans une sauteuse, faire chauffer une CS d’huile de tournesol sur feu moyen. Ajouter l’oignon, l’ail et le piment et faire fondre 5 minutes. Ajouter la tomate et les haricots rouges. Faire sauter pendant 10 minutes. Ajouter le paprika. Saler et poivrer. Mélanger.
– Écraser le tout à l’aide d’une fourchette, jusqu’à l’obtention d’une purée grossière. Veiller à ce qu’il ne reste pas de gros morceaux de haricots car ils risquent de passer à travers la galette. Réserver.

La pâte à pupusas :
– Dans un saladier, mélanger la farine de maïs et le sel.
– Verser l’eau puis mélanger la pâte avec les doigts jusqu’à ce qu’elle soit lisse.
– Laisser reposer 10 minutes afin que la farine absorbe le liquide.
– Râper le cheddar. Réserver.
– Diviser la pâte en 6 morceaux égaux (6 pâtons de 72 grammes).
– Prendre un morceau et en faire un grosse boulette (humidifier vos mains si nécessaire). Creuser la boulette avec les doigts de façon à former un bol de pâte.
– Remplir le « bol » d’une CS de purée de haricots rouges et de fromage râpé. Fermer la boulette en soudant les bords de la pâte.
– Aplatir la boulette pour en faire une galette de 1/2 cm d’épaisseur, avec vos mains ou entre deux assiettes.
– Faire dorer la galette dans une poêle bien chaude et légèrement huilée, 4 minutes de chaque côté.
– Répéter l’opération pour les 5 autres pupusas.
– Servir avec la salade et éventuellement une petite portion de riz.

Pupusas aux haricots rouges

Rendez-vous sur Hellocoton !

..::.::..

12 Commentaires

  1. Marie dit :

    Voilà une recette bien alléchante et dépaysante, je sens que je vais rapidement l’essayer 🙂

  2. J’adore ce genre de plats, mais je n’ai jamais le courage de me lancer dans leur préparation. Je crois bien d’ailleurs qu’à part le guacamole, je n’ai jamais réalisé de plat mexicain chez moi. Mais ta recette fait tellement envie…

  3. Léa dit :

    Mmm, ça a l’air bien bon ça ! Je vais garder l’idée dans un petit coin

  4. Très joli résultat ! Je ne connaissais pas la différence entre la farine de maïs normale et la masa harina (pour moi, c’était la même chose!) alors, à défaut de masa, me voilà déjà armée d’un savoir utile ! 😉
    J’adore les recettes américaines, et celle-là me tente beaucoup, surtout avec des haricots rouges…
    Bravo pour la une de Hellocoton ! 😉

  5. eulalie dit :

    ohlala les pupusas, j’avais decouvert ca au salvador il y a 8 ans, c’est a se damner !!!
    merci pour la recette, je vais peut-etre tenter ca dans les prochaines semaines tiens 🙂

  6. J’adooore ce genre de recettes. Je me prépare souvent ce genre de galettes, mais en impro totale. Je ne serai pas contre goûter ces pupusas à Venice Beach…
    En plus, je ne connaissais pas le procédé de nixtamalisation, je suis donc contente d’avoir appris ceci grâce à toi !

  7. Coralie dit :

    @Tombouctou : oh mais si ! ce n’est pas si long que ça à faire. Pour deux c’est gérable. Au delà, c’est vrai que la cuisson peut paraître longue !

    @Antigone XXI : Merciiii, je suis franchement étonnée que Hellocoton ait choisi cette recette ! C’est pas un plat très sexy !

    @Eulalie : Tu as de la chance ! Au Salvador, elles doivent être encore meilleures que celles que j’ai mangées !

    @Mlle Pigut : la première fois que j’ai fait des tortillas, avec de la farine de maïs, je ne savais pas non plus ! Mais j’ai vite compris qu’il y avait un problème !

  8. Hélène dit :

    Ouah, plein de vocabulaire à ingérer d’un coup, j’aime !
    Je suis archi-fan des combinaisons céréales-légumineuses (tiens, tiens ?) et c’est vrai que maïs-haricots rouges, on n’y pense pas assez souvent, pourtant, c’est cohérent ! Très jolie recette qui fait voyager loin, loin…

  9. mamapasta dit :

    un stock d’ingrédients introuvables ici…donc une envie puissante de m’en procurer…vinaigre de cane?? masa harina?? en ajoutant les frais de port ça risque de devenir un plat de luxe!

  10. Coralie dit :

    @mamapasta : ici on trouve du vinaigre de canne au coco dans tous les Franprix de quartier, au rayon produits exotiques. Ils ont étonnamment plein de produits antillais et ce n’est pas cher du tout. De mémoire, j’ai payé la bouteille environ 3 euros.

  11. Marion dit :

    Cette recette a l’air d’être une vraie tuerie! Merci pour la découverte. 🙂

  12. […] de plats mexicains en rentrant ! Et une fois n’est pas coutume, j’ai ramené de la masa harina pour faire mes tortillas de maïs maison <3 J’ai trop hâte d’en faire […]

Laisser un commentaire