Kale, tofu lacto-fermenté au pesto et noix de coco grillée

Kale, tofu lacto-fermenté au pesto et noix de coco grillée

J’ai découvert du kale il y a quelques semaines sur mon marché ! Après en avoir cherché tout l’hiver, je n’ai pas pu résister et suis allée an racheter plusieurs fois ! Je commence à en avoir un peu marre des légumes d’hiver… Mais bon le kale, c’est un peu plus qu’un simple chou et c’est bien pour ça que les foodista américaines notamment en sont déjà folles. Alors pourquoi cet engouement ? D’abord, parce que le kale est l’un des légumes les plus nutritifs qui soit. Il est rassasiant tout en étant peu calorique, riche en fer, magnésium, beta-carotène, vitamine A et K. Et ses vertus ne s’arrêtent pas là : il possède des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, il booste les défenses immunitaires et serait même anti-cancéreux grâce à la lutéine et la zéaxanthine qu’il contient.

Kale, tofu lacto-fermenté au pesto et noix de coco grillée © La Table Verte

C’est bien beau tout ça, mais est-ce que c’est bon au moins le kale ? La réponse est OUI ! La première fois que j’en ai mangé (je ne savais pas ce que c’était), dans une salade chez Whole Foods, j’ai adoré et j’ai tout de suite cherché de quoi il s’agissait. A mon grand désarroi, j’ai réalisé alors qu’en France c’était mission impossible pour en trouver. Mais depuis cet hiver, c’est en train de changer, notamment grâce au Kale Project qui a pour objectif de faire revenir le kale dans les assiettes des français. (Youpi !)

Curly kale © La Table Verte

J’ai bien écrit, « revenir », car en effet, le kale n’est pas un nouvel aliment, bien au contraire. Il était cultivé dès l’époque romaine en Méditerranée puis a été réintroduit en Europe par les Anglais au XVIIème siècle depuis les Etats-Unis. En France, on appelait le kale alors « chou d’aigrette » ou encore « chou borécole » (terme encore utilisé aujourd’hui). Le kale pousse très facilement et résiste à des températures très basses. Que de bonnes raisons pour en planter et en manger donc !

Justement, comment le mange-t-on ? Cru en salade, dans un smoothie, cuit dans des soupes, poêlées, mijotés, risottos etc… Bref, à toutes les sauces. Je l’ai cuisiné de diverses façon ces dernières semaines et voici ma nouvelle fétiche, inspirée d’une recette du livre Supernernatural Everyday de Heidi Swanson à base d’orge, de kale et de noix de coco. Pour moi, ce sera kale, tofu lacto-fermentée et copeaux de noix de coco grillées : un délice prêt en 20 minutes ! (Certes, passées à 180°C, les vitamines du kale en prennent un coup, mais ce plat est très très bon 🙂 )

Ingrédients :

150g de feuilles curly kale sans leurs tiges
200g de tofu lacto-fermenté au pesto Sojami
40 ml d’huile d’olive
1 CS d’huile de coco Bioplanète
2 CS de sauce soja tamari
40g de copeaux de noix de coco Rapunzel

Recette :

– Préchauffer le four à 180°C.
– Dans une petite casserole faire fondre l’huile de coco (elle fond à partir de 25°C donc ça va très vite !)
– Dans un grand saladier, mélanger l’huile d’olive, l’huile de coco et la sauce soja.
– Couper grossièrement les feuilles de kale et les mélanger aux huiles.
– Couper le tofu en gros cubes et les incorporer délicatement au kale avec les copeaux de noix de coco.
– Etaler le tout sur une plaque recouverte de papier cuisson.
– Enfourner 10 minutes.
– Savourer

Rendez-vous sur Hellocoton !

..::.::..

14 Commentaires

  1. agnès dit :

    veinarde 😉 je croise les doigts pour qu’il y en ait encore au marché dimanche !

  2. Yay! Lovely recipe! Thanks for sharing and writing such a nice post. Will be sure to try out soon x

  3. mamapasta dit :

    j’en ai eu UNE fois chez on maraicher qui a vu ce drole de truc pousser au milieu des choux pommés ….et qui me l’a donné parce qu’il trouvait ce truc mutant invedable….une graine égarée dans son sachet de semenes bios probablement!

  4. Coralie dit :

    @ Agnes : Je leur ai posé la question et ils m’ont dit qu’ils risquaient de ne pas en avoir encore très longtemps mais qu’en ce moment ils en ont toutes les semaines.

  5. Coralie dit :

    @kristen : you’re welcome ! I hope kale will soon invade France

  6. Ayla dit :

    Je ne sais pas si j’aimerai(s) le kale mais ta recette fait envie et l’association avec la noix de coco est très originale!
    Petite question indiscrète: où fais-tu ton marché? Je n’ai jamsis vu de kale en France :s

  7. Coralie dit :

    @ayla : je fais mon marché rue des Pyrénées le dimanche matin à Paris. Ici ce sont plutôt des producteurs bio qui en proposent. Il me semble que tu vis en province ? Je sais que Prince de Bretagne en produit en France mais je ne sais pas trop ils sont distribués…

  8. marie dit :

    ma mamam en a toujours fait pousser dans son potager en haute savoie. On le mangeait sauter ou en gratin. Il est assez proche du chou frisé en terme de goût.

  9. Coralie dit :

    @Marie : tu en as de la chance ! Et dire qu’aujourd’hui on s’excite pour 3 feuilles de chou alors qu’avant le kale était un légume on ne peut plus basique !

  10. annick dit :

    En ce moment à bordeaux on trouve ce chou à « bio c bon »….

  11. Coralie dit :

    @Annick : merci pour l’info !

  12. […] : Pour 2 personnes 3 grosses pommes de terre à purée 3 branches de curly kale 2 CS d’huile d’olive 1 gousse d’ail 200g de tofu fumé 1 CS de sauce soja 1 […]

  13. […] :  Pour 2 personnes 3 grosses pommes de terre à purée 3 branches de curly kale 2 CS d’huile d’olive 1 gousse d’ail 200g de tofu fumé 1 CS de sauce soja 1 noisette de […]

Laisser un commentaire